english

 

 

> Accueil > Publications > Notice - Marquet
< Notice précédente Liste des publications Liste des artistes Notice suivante >

Marquet

La découverte du Maroc en 1911 fut pour Albert MARQUET (1875-1947), grand voyageur, une révélation. Suivirent Tanger, la Tunisie, l’Egypte et surtout l’Algérie qui devint, à partir de 1920, sa seconde patrie. Il s’y maria, acheta une maison à Djenan Sidi Saïd. Les séjours réguliers qu’il y fit scandèrent sa vie de nomade et inspirèrent sa création : Alger et son môle, les coteaux de Mustapha, la corniche de Bougie, le port de l’Agha. Ce catalogue, le premier consacré à l’œuvre peint de Marquet, répertorie sept cent quarante et un tableaux. Une biographie axée sur la vie du peintre en Afrique du Nord introduit l’ouvrage.

Jean-Claude MARTINET et Guy WILDENSTEIN, Marquet. L’Afrique du Nord. Catalogue de l’œuvre peint.
Texte et recherches Michèle Paret. Documentation et iconographie Nicole Castais.
Milan, Paris, Skira/Seuil, Wildenstein Institute, 2001.
Format 25 x 30 cm, 571 p., 950 fig. noir et blanc et couleurs.

 Albert MARQUET, né à Bordeaux, arriva jeune à Paris. Il devint l’élève de Gustave Moreau à l’École des Beaux-Arts, fréquenta avec assiduité le Louvre pour y copier les maîtres, découvrit les impressionnistes, participa en 1905 à l’exposition des fauves, courant auquel il adhéra un temps très court. Observateur subtil, grand voyageur, Marquet a peint des vues de Paris, mais aussi du Havre, de Saint-Tropez, de Venise et de Hambourg, simplifiant les formes, éliminant l’anecdote pour rendre sans complaisance, mais avec émotion, l’essence même des formes. L’apprentissage, la période fauve, les voyages en Europe font l’objet de l’ouvrage bilingue, en préparation sous la direction de Guy Wildenstein. Mille sept cent quatre-vingt-neuf peintures y seront recensées.

< Notice précédente Liste des publications Liste des artistes Notice suivante >